La rentrée en images 2011

Rencontres photographiques d’Arles
lundi 10 octobre 2011

À l’occasion de "La rentrée en images", la classe de 1ère STAV a eu la chance de participer aux différents ateliers prévus en Arles sur le thème de la photographie.
Nous sommes arrivés aux alentours de 9h30 et avons eu l’opportunité de visionner un film de Chris Marker, La Jetée (1962). Ce film expérimental d’après guerre nous raconte, à travers des voix off et une succession d’images fixes, l’histoire d’un homme obsédé par une image d’enfance.


La Jetée (1962)

Suite à la Troisième Guerre Mondiale, cet homme a été choisi pour remonter dans le passé et accéder au futur afin de remédier au chaos dans ce monde rendu inhabitable et à présent dénué de toute forme de vie, sans perspective d’avenir. Le réalisateur aborde le complexe sujet qu’est le temps à travers une nouvelle approche par ce film photos-imagé. Chris Marker, en utilisant des images d’archives sous un fond musical de choeur religieux, nous laisse entrevoir le monde dans lequel notre héros évolue. À la suite de cette projection à eu lieu un débat explicatif sur le film.


En début d’après-midi, nous avons participé à un jeux sur le rapport photos-thème, pour apprendre à classer les photos (médiatiques, couvertures de livres, de CD audio .. ) ; puis se sont enchaînés observation et débat sur l’exposition photographique de Maya Goded. À travers différents tableaux, l’artiste à su nous faire partager le cadre de vie de la femme "sorcière" au Mexique. Dans ces familles, nous avons pu observer qu’il existe une frontière très mince entre religion, rites ancestraux et sorcellerie. Traditionnellement, la sorcellerie est transmise par la femme.

JPEG - 174.7 ko

Par la suite, nous avons pu voir certaines oeuvres de l’artiste "JR", un artiste engagé qui lutte contre l’indifférence entre les populations. De nombreux portraits en noir et blanc avaient été affichés dans le but d’interpeler notre curiosité.
Pour finir, nous avons discuté autour du thème du génocide des Outous et des Tutsis suite à l’observation d’une photographie prise à la suite de ce grand massacre qui fit plus de 800 000 morts.
En somme, cette journée à été forte enrichissante pour notre culture générale mais aussi instructive quand aux diverses utilisations de la photographie.



Yann Bettinger et Loreline Augier