"Vert mais pas trop" : vidéo de l’artiste poète performeur Emmanuelle BENTZ

Novembre 2010
jeudi 4 novembre 2010
par  administrateur

« VERT MAIS PAS TROP » : vidéo de 16’ de l’artiste Poète Performeur Emmanuelle BENTZ avec les élèves de Seconde du Lycée Pétrarque d’Avignon
Le Lycée François Pétrarque est un établissement qui consacre une large part au développement culturel pour deux raisons qui tiennent à son identité.
Son architecture remarquable d’abord, caractéristique du mouvement brutaliste, le fait figurer depuis 1989 à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques comme architecture du 20e siècle. Vivre et y travailler conduit à coup sûr à se questionner sur la création artistique du XXe siècle.
La deuxième raison ensuite c’est que, relevant du Ministère de l’Agriculture depuis sa construction, l’établissement développe un enseignement culturel spécifique tel que l’a voulu en 1962 le ministre Edgar Pisani en créant un corps de professeur d’éducation socio-culturelle.
JPEG - 74.1 ko JPEG - 71.9 ko
C’était parier dès les années 60 sur la valeur d’intégration de la culture, car il s’agissait bien à l’époque d’intégrer le monde rural à la société globale.
Cette mission de développement culturel reste encore inscrite dans les objectifs de l’enseignement agricole aujourd’hui : elle est réactualisée chaque année dans le projet d’établissement.
Ainsi depuis 20 ans au lycée Pétrarque, Madame Geneviève Récubert, professeur d’éducation socio-culturelle a pu inviter un ou plusieurs artistes chaque année pour des ateliers de pratiques artistiques ou des résidences d’artistes. Sans être exhaustif, on peut citer :
- 1995, Michel BLAZY en partenariat avec l’école d’Art d’Avignon et la Société Botanique du Vaucluse.
- 1996, Claude LEVEQUE en relation avec le Centre d’Art de Crestet (84), et en partenariat avec le Syndicat mixte d’aménagement et d’équipement du Mont-Ventoux .
- 1997, Bill CULBERT en partenariat avec le Musée Calvet, l’école d’Art d’Avignon, et l’association Entrée 9.
- 1997, Knud VIKTOR en partenariat avec Le Musée de Digne, l’école d’Art d’Avignon et le Parc Naturel Régional du Luberon. etc.
En 2010, à l’invitation de l’association VOLUBILIS, sur le thème « Vivre, rêver, créer la ville et le paysage AVEC LA BIODIVERSITE », le choix de l’artiste Emmanuelle BENTZ s’est imposé dans ce cadre pour le regard acéré qu’elle porte sur le monde, et l’impertinence du ton qui est le sien.
JPEG - 72.4 ko JPEG - 77 ko
Dans « VERT MAIS PAS TROP », l’artiste conduit une soixantaine d’élèves de Seconde à affûter son regard sur la réalité véhiculée par les médias relative aux pratiques de la protection de l’environnement, et de la prise de conscience pour y parvenir.