Le bouleau

Mai 2010
mardi 7 septembre 2010

Présentation du bouleau

Betula est d’origine celtique. « Bouleau » dérive directement du latin et de l’ancien français « boul ». Il abondait dans les plaines sibériennes, les habitants de ces contrées froides en on fait leur arbre sacré. Le bouleau symbolise le printemps.
Les Gaulois, quant à eux, en faisaient des torches qu’ils allumaient le jour de leurs noces en guise de porte-bonheur.
JPEG - 142.5 ko Le bouleau est une espèce pionnière ; il accepte des sols pauvres, mais humides et ensoleillés. Le bouleau absorbe et évapore beaucoup d’eau. Il ne supporte pas les territoires trop secs. On ne le rencontre pas dans le Midi de la France. Il existe prés de 40 espèces de bouleau en France.

Son écorce était très utilisée par les amérindiens pour la fabrication de petit canot en écorce, d’ustensiles de cuisine, pour recouvrir leurs abris. Tous les bouleaux présentent une écorce caractéristique qui rappelle le papier.

- Racines : Un systéme racinaire traçant.
- Croissance : rapide.
- Rusticité : le Bouleau pubescent résiste jusqu’à -40°.
- Durée de vie : 100 ans.
- Ecorce : blanche, lisse, luisante, marquée de lignes horizontales.
- Feuilles : alternées parfois opposées, et dentées.

Le bouleau fleurit vers 20-30 ans.

Documents joints

OpenDocument Text - 228.8 ko
OpenDocument Text - 228.8 ko
OpenDocument Text - 132.3 ko
OpenDocument Text - 132.3 ko
OpenDocument Text - 180.9 ko
OpenDocument Text - 180.9 ko