Gilles BISCARRAT

Gérant de l’exploitation familiale avec son père, producteur de melons dans le Vaucluse
jeudi 24 janvier 2008

Gilles BISCARRAT

- Bac Techno STPA option Economie

- BTSA Production Horticole promotion 2001-2003

- Gérant de l’exploitation familiale en association avec son père EARL Les Cargaules (Piolenc - 84) |

Gilles, quel a été ton parcours professionnel ?
A la fin de mes études, j’ai décidé de placer le début de ma carrière professionnelle sous un angle international. Dès mon BTS en poche, je suis parti 3 mois en Martinique. J’étais assistant du chef de culture dans une propriété de 80 ha spécialisée dans le melon.
En 2004, j’ai travaillé six mois en République Dominicaine. J’étais responsable du suivi technique de 50 ha de melons et de l’encadrement de 80 personnes.
Fort de cette expérience, j’ai décidé de développer la culture du melon sur l’exploitation familiale.
En quoi consiste ton travail et qu’est-ce qui te plait dans celui-ci ?
Mon travail consiste à gérer et à développer mon exploitation pour la pérenniser. On peut distinguer 5 tâches distinctes et complémentaires :
- assurer la production de 60 ha de melons, de 30 ha de céréales et d’1,5 ha de poiriers dans le respect du cahier des charges de l’agriculture raisonnée
- conditionner et assurer la traçabilité du melon du champ au distributeur
- gérer le personnel (jusqu’à 30 personnes dans les champs et 20 en station)
- gérer les aspects financiers
- me tenir informé et me former sans cesse (réunions, revues techniques, voyages d’étude…).
Ce qui me plaît dans mon travail, c’est la complémentarité et la diversité des missions à accomplir : il n’y a jamais de routine et on est son propre patron.
Comment se déroule une journée type de travail pour toi ?
En saison, de mars à octobre, ma journée commence toujours par organiser mes différents chantiers afin de répondre aux priorités du jour. Il est impératif que chaque salarié sache ce qu’il doit faire. Puis, je visite chaque parcelle pour vérifier l’état des cultures (irrigation, maladies, ravageurs…). En fonction de ces visites, je décide d’intervenir ou pas. Pendant le reste de la journée, j’encadre et j’oriente les chantiers. Pour terminer, avant de rentrer, il me faut procéder à l’enregistrement des différentes opérations culturales, noter les heures du personnel et penser à l’organisation du lendemain.
Quelle poursuite de carrière envisages-tu ?
J’aimerais développer l’activité melons à l’étranger et obtenir en 2008 la certification EurepGAP qui a été créée à l’initiative de la grande distribution.
Une dernière question. Que t’a apporté ta formation au lycée agricole d’Avignon par rapport à ta vie professionnelle et éventuellement par rapport à ton accomplissement personnel ?
Ma formation m’a permis d’appréhender de nouvelles techniques de production et d’acquérir des connaissances indispensables à ma vie professionnelle, que ce soit en matière de gestion, langues étrangères ou informatique. Enfin, d’un point de vu personnel, mon passage au lycée Pétrarque m’a permis de nouer de nombreuses amitiés qui durent encore aujourd’hui.
Gilles, nous te remercions d’avoir répondu à ce questionnaire et de contribuer ainsi à améliorer l’image du lycée et l’orientation des élèves.